Beau temps à Ouessant

Clocher de Ouessant, France

Guernsey, drapeaux Suisses

Mercredi 7 septembre 2016

 

Encore une nuit dans les Anglo-normandes, mais cette fois-ci on est à Guernsey.

 

J’aurai envie de l’appeler la petite Suisse des Anglos. Parce qu’ici est venu, a vu et a vaincu un certain Othon de Grandson. De 1277 à 1328, à la suite de copinages, de croisades et de quelques guerres, il occupera le poste de gouverneur des îles de Guernsey et Jersey.

 

Il faut lui accorder beaucoup de diplomatie et de courage à ce Lord. Il a commencé comme page, est devenu chevalier et a sauvé la vie d’un prince avant d’obtenir ce poste.

 

Alors aujourd’hui si vous ne connaissez pas par cœur tous les différents drapeaux des cantons Suisses, n’hésitez pas à venir à Guernsey. Ils sont tous alignés, flottant au vent sur les murs d’un batiment faisant face au port de la capitale de l’île.

Vue sur Herm, Guernsey, Channel Islands

Retro à Sark, Channel islands

Corblets Bay, Alderney, Channel islands

Un weekend à Alderney

 

 

Alderney est notre première île escale de cette transat. Le bonheur d’arriver au soleil, de languir sur une belle plage de sable blanc au soleil, de faire des colliers de coquillages multicolores et de boire une bonne caipirinha en se faisant masser par des locaux au teint halé, c’est loin d’être ce que nous avons vécu.

 

Non, ici c’est une île anglo-normande avec la météo typique et condensée de ces deux patries. Ici les nuages sont bas, le soleil se fait désirer, et parfois une petite pluie fine s’incruste dans les vêtements. Sans parler du brouillard qui nous fait vraiment croire en une solitude absolue au milieu de l’océan !

 

Mais ça ne nous arrête pas, alors la première nuit, en bon baroudeur, nous avons jeté l’ancre et ainsi économisé 15 pounds. Quelle mauvaise idée. Cette économie nous a valu une nuit tellement agitée que nous avons tous eu peur que l’ancre lache et que le Petit Prince échoue. Le vent et la houle étaient si denses, le bateau tanguait si fort que personne n’a pu vraiment dormir.

 

Alors au petit matin, frais et dispos comme nous pouvions l’être, nous sommes tous descendus à terre pour visiter l’île.

 

Et malgré tout, cette île a beaucoup de charme et d’histoire. Il y a de nombreuses criques, et tout autant de châteaux et de forts. Cette île a vécu de nombreuses guerres entre Anglais, Normands, Français ainsi que la Seconde Guerre mondiale. Durant cette période les Allemands ont envahi Alderney et creusé tout un réseau de bunker qui s’étend d’est en ouest, du nord au sud. Au milieu de tout ça, les paysages varient entre agriculture et pêche, et les couleurs d’automme qui sont déjà au rendez-vous donnent de nombreuses et belles nuances à tous les reliefs.

 

Merci belle Alderney, see you !

 

05/09/2016

 

 

Bunker Biberkopf, Alderney, Channel Islands